Wikipédia, c’est du solide !

Extrait de la liste de discussion WikiFR-l mettant en valeur la robustesse de la technologie qui fait tourner Wikipédia.

La page Wikimedia servers décrit les serveurs de Wikipédia. Il y a le serveur principal de base de données et 2 esclaves. Donc pas mal de marge &de redondances.

Y a aussi un backup hebdomadaire (enfin quand tout va bien) de toute les bases de donnees sur le site Wikimedia/download. Donc pas de soucis en vue ;o)

En fait il y a 4 serveurs de BD. Les requêtes en écriture vont seulement sur le premier serveur. Les autres sont des mirroirs (des esclaves) du principal (du maître).

Globalement :

  • 1 serveur principal pour l’écriture
  • 3 (dont le serveur principal) pour la lecture
  • 1 servant à générer les backup (trop lent pour être utilisé à autre chose)

Nota, 2 serveurs de BD de plus en commande

Hardware : dual-opteron pour les serveurs de BD, P4 mono-proc pour les autres (apaches, squid)

Pas de baie san, mais le pour le serveur principal, 6 disques en RAID 10 de 73GB à 15000 trs/mn. Les esclaves sont en RAID 10 aussi mais avec une config plus modeste.

  • 8 Go de RAM pour le serveur de bd principal
  • 4 Go pour les esclaves (sauf le backup)
  • 4 Go pour les squids

Un peu plus variable pour les Apache, on utilise un cache en mémoire pour les données les plus souvent demandés à la BD.

  • Wikipedia status. Un site externe qui permet d’indiquer l’état de santé de Wikipédia.
  • Statistique en direct. En cas de gros trou, c’est mauvais signe.
  • Ganglia. l’état du cluster qui sert les pages de Wikipédia.

flattr this!

  • Serveur bourrin chez Wikimédia

    Wikipédia est en manque de vitesse, ils ont besoin d’un nouveau serveur. Ils ne font pas les choses à moitié et, même si j’imagine que la concision est simplement factuelle, l’euphémisme qui en résulte vaut le coup : Amane est un…