Un espoir pour le slimware ?

Une partie des informations de ce billet a été déportée d’un article sur la Children’s machine, L’ordi à 100 dollars arrive et il dépote !

L’analyse du MIT montre que sur un PC, deux tiers des applications servent à gérer le tiers d’applications utiles qui font la même chose de 10 façons différentes.

Eh oui… Notre serveur mail/Web/Apache et tout, c’est un 486…

Et voici que je tombe sur cet article sur 27 octobre 2006 qui reprend la même idée : Doing it for the kids, man: Children’s laptop inspires open source projects (trouvé sur Slashdot) et reprend un passage de la FAQ du site officiel :

Les portables d’aujourd’hui sont devenus obèses. Deux tiers de leurs logiciels servent à gérer le dernier tiers, qui fait plus ou moins la même chose de neuf manières différentes.

Le chef de projet, Christopher Blizzard signale : J’adore l’idée, nous allons faire un système d’exploitation de moins de 100 mégas. À plusieurs reprises apparait aussi le fait que ces questions auront un impact positif largement au-delà de la Children’s machine : seuls 10 % du code sont spécifiques ; le reste, c’est de la reprise et de l’amélioration. Le code de la Children’s machine améliorera (beaucoup) en retour Fedora.

Tout ceci me fait penser à une réflexion lue il y a peu sur Le Bistrot de Wikipédia : Décroissance soutenable et Wikipédia, où l’on propose d’amincir l’encyclopédie. Une décroissance ne me semble avoir de sens que dans le cadre d’une contrainte ; or ni la limitation de ressources ni la pollution ne sont des contraintes de Wikipédia (des considérations comme le coût électrique de la bande passante ne me semblent pas pertinentes). En revanche, et c’est une question proche, il est clairement nécessaire de rationaliser (un peu plus) Wikipédia : l’encyclopédie croule sous son propre poids, ses propres incohérences et contradictions internes

Finalement, ceci rejoint la vieille antienne de se contraindre pour se dépasser, que connaît tout artiste digne de ce nom. Qui a dit que l’informatique n’est pas un art ?


Voir aussi, L’informatique, le vaudou moderne.

flattr this!