TLD : Trop Le Délire

Initialement publié le 06 mars 2006 à 18:19:00

Des noms de domaine de premier niveau qui méritent qu’on s’y attarde (notion bien sûr subjective). Pour rappel, les TLD, c’est .fr/.de/.es… (ccTLD) ou bien .com, .org., .net, .mil… (gTLD).

  1. Les historiques
  2. Les pathétiques
  3. Les internationaux
  4. Des ccTLD notables
  5. Des TLD extraordinaires
  6. Conclusion

Les historiques

.com
Initialement uniquement pour les sites marchands. C’est depuis du gros n’importe quoi.
.net
Initialement uniquement pour les sites de gestion d’Internet (FAI, DNS…, donc une sorte de métadomaine. Il est arrivé un peu plus tard que les autres. C’est depuis du petit n’importe quoi.
.edu
Pour le système scolaire (surtout) états-unien. Un cas d’école non états-unienne à avoir un .edu : Polytechnique (ben oui). Le dites pas aux Ricains, déjà qu’ils ne nous aiment pas…
.gov
Pour l’administration états-unienne.
.mil
Pour l’armée états-unienne.
.org
Pour tout le reste. Oui, c’est vague.

Les pathétiques

cym, .sco
TLD patronnés pour les arcs longs et les kilts, respectivement. Ça me déplaît pas mal : les TLD définissent les pays (ccTLD), pas les langues. Ensuite, on y voit ou non à redire, mais on fait ça proprement, pas à coups de boutoir.
.aero, .biz, .coop, .info, .museum, .name, .pro
.biz est un conséquence de l’incompétence l’imbécillité la demande croissante de la part des fournisseurs de contenus (aïe, j’ai eu du mal avec ce mercatologisme). Les autres, sont des conséquences de lobbys divers la demande croissante de la part des fournisseurs de contenus.
.jobs, .mobi, .post, .tel, .travel, .xxx
Comme ci-dessous, mais on se tâte encore pour savoir jusqu’où descendre dans la bêtise. Pour .xxx, l’argument du bit maléfique (evil bit) (comme ça, tous les sites de fesses seront au même endroit. Génial, non ‽) a même été évoqué ; .kid, .kids (voir ci-dessous) et .xxx, le Web c’est une histoire de cul… et, sans succès, TBL a demandé à ce que .mobi ne soit pas créé.
.asia, .geo, .kid, .kids, .Web, .berlin, .love
D’autres gamineries.

Les internationaux

.nato
Pour l’OTAN (NATO en anglais). Date d’avant l’introduction de .int.
.int
Pour les juridictions internationales ou supranationales, comme les Nations-Unies et, présentement, l’Union européenne. Il a aussi quelques autres usages (genre on ne sait pas où foutre machin. Comment ça, si on avait bien fait les choses au début, on aurait .net ?
.eu
Domaine pour l’Union européenne. En cours de mise en place. À ce propos, écoutez Gandi : la seule chose dont vous pourrez être sûr, c’est que votre carte sera débitée.

Des ccTLD notables

.ax
Iles Åland. Vous ne connaissiez pas ? Bienvenus au club.
.bv
Île de Bouvet, inhabité, sauf par les Yautja (Predators). C’est là où se passe Alien vs. Predator. superbrawl2007.bv ?
.cs, .zr
Tchécoslovaquie et Zaïre. N’existent plus.
.eh
Sahara occidental, colonie marocaine. Je n’entrerais pas ici sur le débat de la pertinence de la décolonisation de ce territoire.
.cat, .gb
Les codes pour respectivement la Catalogne et la Grande-Bretagne, qui n’est sont pas des États souverains [lesquels sont respectivement l’Espagne (.es) et le Royaume-Uni (.uk)]. Mes protestations sur .cym et .sco (voir plus bas) valent aussi po
ur ces deux-là.
.cat
Même chose, mais ça a été accepté. Ben oui.
.iq
Irak. Le responsable étant emprisonné au Texas, il avait un peu de mal à gérer tout ça (quand on vous dit que la réalité peut-être plus drôle que la fiction !). Lorsque les valeureux paladins à la bannière étoilée ont libéré l’Irak, ils ont délégué la gestion à un autre organisme (l’ancien gestionnaire, lui, continue à éplucher des oranges au Texas).
.kp
Corée du Nord. Réservé, mais pas utilisé. Internet est un outil trop dangereux pour la sécurité du camarade prolétaire.
.sj
Îles de Svalbard et Jan Mayen. Le Spietzberg, quoi (non, pas le chien).
.so
Somalie. Le gouvernement que vous avez demandé n’est pas disponible actuellement.
.su
L’URSS, camarade ! Avec la nostalgie, il semble que ce nom de domaine va de nouveau être utilisé. Ça ferait plaisir à Sergueï Foukov et Anatoli.
.tl
Le nouveau code du Timor-Oriental. Il est vrai que l’ancien signifiait Timor portugais. On comprend qu’ils l’avaient amère…
.um
Les Îles mineures éloignées des États-Unis. Inhabitées. Étonnant que c.um (to cum, venir. En fait jouir, avoir un orgasme) ne sois pas pris. Il y a quand même un potentiel de 3500 mots en anglais.
.us
“États-Unis. Ce n’est que depuis que le mot patriote est devenu particulièrement à la mode (depuis que le ciel leur est tombé sur la tête le 11 septembre 2001) que ce domaine a émergé.
.yu
Yougoslavie, à la fois l’ancienne (jusqu’aux années 90) et la nouvelle (la Serbie-Monténégro, qui s’appela un temps Yougoslavie).

Des TLD extraordinaires

.arpa, .root
Un peu à la manière de l’objectif initial de .net, mais en plus restrictif, ces deux TLD servent à gérer l’infrastructure.
.example, .invalid, .localhost, .test
Domaines réservés pour des raisons didactiques ou autres. J’aurai cru que .tld aussi était réservé, mais ça n’a pas l’air d’être le cas. Voir aussi example.[com|org|net].
.bitnet, .csnet, .uucp, .onion, .mail
Des pseudo-TLD. Les trois premiers remontent aux années 80, quand les réseaux ne faisant pas partie d’Internet étaient encore considérables. .onion sert à se connecter au réseau anonyme Tor et .mail est une proposition pour endigue le pourriel.
.local
Créé par Apple pour sa technology ZeroConf Bonjour, ne résoud qu’en local.

Conclusion

C’est pas mal, tout ça, non ? Et encore, je n’ai pas parlé des noms de domaine alternatifs (qui ne sont pratiquement plus utilisés, cependant).

Ce qu’il faudrait, c’est un Grand Renommage, comme ça a eu lieu pour Usenet.

flattr this!

  • Il n’évolue pas. La Bretagne, l’Occitanie et les Cornouailles (en Angleterre) sont elles aussi des nations. Les ccTLD, comme leur nom l’indique, s’intéressent aux pays, aux États souverains.

  • Cher David,

    Malgré vos protestations, il y a déjà plus de 20.000 (oui 20.000) sites avec le TLD .cat. C’est beaucoup plus que pour un grand nombre de TLD d’états souverains. Ça démontre qu’il ne s’agit d’aucune invention.

  • Bonjour,

    Je me fiche de savoir le nombre de .cat enregistrés. Les ccTLD, comme leur nom l’indique, servent à désigner un pays. La Catalogne n’est pas un pays, c’est une nation. Comme dirait Coluche, ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tord qu’ils ont raison.