Archives du mot-clé Steve Jobs

Apple: “[we]’re doing some things differently now.”

That’s when Schiller tells me they’re doing some things differently now.

I wonder immediately about that now. I don’t press, because I find the question that immediately sprang to mind uncomfortable.

Source: Daring Fireball — Mountain Lion

flattr this!

Apple à en marre des DRM ?

De mémoire de Mac User, la chose est totalement inédite. Steve Jobs a publié sur le site d’Apple son opinion sur les DRM (Thoughts on music), sur ceux qui veulent forcer Apple à les abandonner et explore les voies de l’avenir de la vente de musique en ligne.

En résumé, il rappelle qu’Apple n’est pas maître du jeu et que l’iTunes Store n’a fait que se plier aux exigences des majors. Il rappelle que ces majors sont pour plus de moitié européennes, et que la fronde anti DRM est justement partie de ce continent.

Il rappelle que :

  • L’iPod [NdT: contrairement au Zune) est ouvert aux formats exempts de DRM et compatible aussi bien avec Mac que PC.
  • Les majors obligent la musique à être vendue en ligne avec des DRM tout en continuant à vendre des CD non protégés.
  • C’est pour remplir ces conditions draconiennes qu’Apple a été obligé de lutter efficacement contre les tentatives de contournement de Fairplay.

Pour terminer, il explore 3 voies d’avenir :

  • Continuer sur cette voie, et avoir pour chaque grand constructeur (Apple, Microsoft et Sony) ses baladeurs, ses DRM et aucune interopérabilité). Cette voie sans issue ne l’est pas tant que ça pour lui, sachant que statistiquement seulement 3% des morceaux d’un iPod sont achetés sur l’iTMS et donc verrouillés.
  • Licencier Fairplay ; il n’est pas contre, mais craint qu’en dévoilant les secrets de son système, il n’ouvre la voie aux fuites et donc au piratage.
  • Supprimer les DRM ; il n’a rien contre et serait prêt à le faire si les majors donnent leur accord.

Il invite même les contestataires européens à retourner leur ire sur les majors pour les forcer à abandonner les DRM, décision qu’elles sont les seules capables de prendre.

Bien sûr, dire C’est pas ma faute, c’est la sienne est un tactique éculée dont la construction européenne fait les frais depuis des années.

Il n’empêche, surtout venant de Steve Jobs, c’est notable. Déjà, le zonage des DVD ne sera pas reconduit dans les HD-DVD et Blu-Ray, l’ineptie du système ayant été comprise. Il s’il finissait par en aller de même pour les DRM ?

Et peut-être, un jour, pour les brevets logiciels

Ils en parlent mais ne me le disent pas, les petits cachottiers :

flattr this!