Archives du mot-clé PC

De Mac vers PC/Windows : histoire d’une infdélité passagère

Jusqu’à lundi dernier, je travaillais sous Windows. J’avais un Toshiba 17 pouces. J’ai rendu cette machine (merci à la FNAC qui a été particulièrement coopérative) pour acheter le dernier MacBook Pro 15 pouces (écran LED et Wifi pré-n).

Au sujet du prix et tout ça : mon MacBook Pro m’a coûté deux foix plus cher que le Toshiba. Je sais qu’en haut du pavé, le MacBook Pro 17″se défend très bien en terme de prix par rapport à son concurrent PC, mais je n’ai pas l’impression que ce soit le cas sur le 15 pouces. Quoiqu’il en soit, je ne regrette pas mon (second) achat.

Outre que je ne pouvais pas facilement lancer Mac OS X sous cette machine, voici les raisons pour lesquelles je l’ai rendu :

  • Utilitaire capture d’écran indisponible. Seule l’impression basique par Prt Scr était disponible. Mon travail requiert une telle fonction. Certes, il y a des logiciels pour ça, mais vous seriez surpris comme il est difficile d’en trouver un. A posteriori, ce n’est pas si grave, car je suis passé sous Firefox (dont l’utilisabilité dépend de la machine bien plus que pour Safari) avec l’excellente extension Pearl Crescent PageSaver (j’envisage même de l’acheter s’ils ajoutent une fonction).
  • Utilitaires Toshiba chiants. Je pense notamment au pseudo-Dock qui bouffe de la mémoire et que j’ai toujours dans les pattes. Bien sûr, le menu démarrage est vide…
  • Borne Airport non détectée. Du moins, c’est l’impression que j’ai eu, il a fallu que je passe par un câble et ça, c’est un gros ennui (pour des raisons sur lesquelles je n’épiloguerai pas).
  • Ventilateur très bruyant. Ça me donne mal à la tête, et c’est la première fois que ça m’arrive avec un ventilateur. Mon MacBook Pro est plus silencieux, mais, et c’est au moins aussi important, son bruit est plus agréable. Eh oui ! chez Apple, on étudie aussi l’accoustique de sa machine (comme sur les voitures de luxe, parallèle loin d’être innocent).
  • Souris trop sensible. Je passe mon temps à agrandir/réduire les fenêtres (modifier les paramètres de la souris dans le panneau de conf’ ne changeait rien).
  • Ordinateur trop lourd, vraiment trop lourd. Je sais bien qu’un MacBook Pro 17″ serait lui aussi lourd, mais certainement moins : sur le papier est plus léger, et Apple précise bien intégrer la batterie et le graveur dans le calcul du poids, au contraire de Toshiba.
  • Résolution identique entre un Toshiba 17″ et un MacBook Pro 15″. Certes, la surface d’affichage est moindre sur le Mac, mais ça ne m’a pas sauté aux yeux (pas quand j’ai lancé de 17″ et très peu lors de mon retour sur un 15″ — en revanche, entre le 17″ et mon ancien 15″, un PowerBook 800, je sentais bien une différence, même si elle pouvait n’être que dans ma tête).
  • La touche Tab couine. Les autres couinaient parfois, mais c’était particulièrement audible sur cette touche-ci. Et c’en est une que j’utilise très souvent.
  • Avec un Mac, je peux installer Windows (pas facilement). Le contraire n’est pas vrai.
  • L’hérésie du pavé numérique. Je sais maintenant pourquoi, malgré les reproches, Apple ne profite pas de l’espace supplémentaire sur un chassis de 17″ pour intégrer un pavé numérique : c’est une horreur au niveau ergonomique. En effet, vous vous retrouvez avec un clavier principal excentré par rapport à votre écran (et, contrairement à un ordinateur de bureau, vous ne pouvez pa déplacer le clavier)
  • Windows, pas PC. Mon travail nécessite que je fasse tourner Windows, pas que j’ai un PC. Mon PowerBook 800 avec processeur PowerPC, était largement dépassé en terme d’émulation, mais avec une machine Intel+Vanderpool, pas de problème.
  • Raccourcis clavier différents. Je sais bien que ce genre de reproche marche dans les deux sens, mais que, sous Windows, fn+backspace ne soit pas équivalent à del, je trouve ça de trop.
  • Mappages clavier différents. Là encore, ça marche dans les deux sens. Mais j’avais vraiment du mal à trouver le =, par exemple. Avec du temps, cependant, ce souci aurait disparu.
  • Clavier français Windows catastrophique (je parle du français de France : le québécois est mieux fait, même si je ne suis pas sûr qu’il vaille le Mac). À, Ç, É, È…
  • Windows Vista redémarre même quand je ne veux pas. Je ne parle pas des plantages (si vous vous posez la question, Vista n’a rien changé : Vista plante autant que 2000, c’est-à-dire plus qu’un Mac et moins que 9x)
  • Anti-virus obligatoire. Ben oui, Windows…
  • Interface envahissante. Vous ne voulez pas déplacer des fichiers. Oh ! non, vous ne voulez pas… Si vous avez lu à l’époque les hurlements de frustration des beta-testeurs, sachez que la situation ne s’est qu’à peine améliorée.
  • Une interface où l’on se perd. Avant, dans Windows, vous vous perdiez pour trouver une application ou un bouton de configuration. Maintenant, avec Windows Vista, vous vous perdez toujours, mais avec un bonus : si vous aviez réussi, bon an mal an, à finalement retrouver quelque chose, il faut revoir tous vos plans. L’interface a été changée, mais pas en mieux, juste en différent. Vista, perdez-vous différement.
  • Interface lourde. Faites-vous du bien, désactivez Aero. Les meilleures parties de l’interface Vista n’en ont pas besoin (barres d’adresse à navigabilité améliorée et menu Démarrer très bien repensé)

Pour toutes ces raisons, j’ai acquis un Mac la semaine dernière et j’en suis heureux.

Lire aussi Plug and Pray ?

flattr this!

PC-Caisse enregisteuse

Une caisse enregistreuse typique en Slovénie. Ici, au bar Bailey’s, témoin de tant de beuveries… Comme vous le voyez, ce sont des PC en ligne de commande. Pas besoin de millions de couleurs et de trucs qui flashent, sont inutiles et distraient l’œil.

PC en ligne de commande faisant office de caisse enregistreuse

Pas comme les assistantes sociales françaises…

flattr this!