Archives du mot-clé multilinguisme

L’euro et les langues : cours de linguistique politique

Actuellement, les billets d’euro comportent la double inscription Euro (tous les pays sauf la Grèce) et Ευρω (Grèce). Jusqu’à 2007, ça ne posera pas de problème, cette double inscription contentant tout le monde et même doublement : il se trouve que, en plus d’utiliser ces lettres, cette combinaison de lettres est également possible dans toutes les langues officielles de l’Union.

Cette situation a conduit à penser que la politique de la Banque centrale européenne est d’afficher le mot Euro dans tous les alphabets officiels. Le Conseil européen estime que le nom de la monnaie doit être le même dans toutes les langues officielles de l’Union européenne en tenant compte de l’existence des différents alphabets; il doit être simple et symboliser l’Europe.

Pas tout à fait.

Continue reading

flattr this!

Multilinguisme et cognition

Initialement publié le 30 mai 2006 à 12:15:44

Ce qu’on ne peut pas dire dans une langue ou une autre.

Des souris et des hommes peut se comprendre comme il y a des souris et il y a des hommes ou comme traité sur les souris et les hommes (c’est dans ce dernier sens que je l’ai utilisé dans Des machines et des hommes).

Pour lever la confusion, il faut aller au titre original : Of Mice and Men. Là, c’est clair, c’est la seconde acception, traité sur… qui est correcte. L’erreur a d’ailleurs été faite (mais est-ce vraiment involontaire ?) par Lewis Wingrove, pseudonyme de l’auteur du livre Des souris et un homme (un bouquin sur les aventures sexuelles sur un site Web de rencontres).

Cette ambiguïté peut être vue comme une bonne ou une mauvaise chose, selon ce que l’on veut dire. Parfois, on veut rester dans le flou.

Des exemples comme celui-ci, il y en des milliers (au bas mot). Ainsi, le français conserve une ambiguïté sur la politesse quand il utilise la seconde personne du pluriel (singulier formel, pluriel informel ou pluriel formel ?), ambiguïté que l’espagnol ou le portugais lèveront1. De même, le slovène conserve l’ambiguïté quant à la formalité au duel. Ainsi de suite.

On peut même aller plus loin : les personnes habituées à utiliser plusieurs langues vont parfois utiliser des mots d’une langue alors qu’ils en utilisent une autre, tout simplement parce que la langue « courante » ne permet pas d’exprimer une subtilité que permet la langue « seconde ». Parfois, il s’agit juste d’une méconnaissance de la langue courante, mais pas toujours. For all things and purpose (ce n’est pas l’expression exacte, je ne m’en souviens plus, si vous la retrouvez…) signifie en anglais quelque chose comme pour tous les cas de figure. On le dit pas exemple de quelque chose d’obsolète.

Plusieurs langues, plusieurs manières de penser, plus large spectre de réflexion. Si vous avez des enfants, mettez-les dans une école internationale.

L’idée de cet article m’est venu à la rédaction de Des corps nus.


  1. (pour plus d’informations sur la distinction T-V dans les langues, voir Distinction T-V sur Wikipédia)

Lire un article du Monde : L’impossible oubli de sa langue maternelle (merci Henrick). On y parle des enfants de la troisième culture, ces enfants dont les parents sont d’une nationalité mais qui vivent dans un autre pays. Ils tendent à développer leur propre culture, une troisième culture qui n’est ni celle de leur parent ni celle de leur pays. Ce que l’article ne dit pas, c’est que ces enfants ce reconnaissent quand ils se rencontrent, il y a un je-ne-sais-quoi d’identique chez eux tous.



La citation à-peu-près-dans-le-sujet du jour : Si tu diffères de moi, loin de me léser, tu m’enrichis.

flattr this!

Melanž

Initialement publié le 01 mars 2006 à 14:07:14

Climat

  • méditerranéen à l’Ouest ;
  • continental à l’Est ;
  • alpin au Nord

Langue

  • langue slave, donc dérivée du du vieux slavon ;
  • influence du sanscrit ;
  • influence française (la grammaire de Primož Trubar n’était pas complète, elle a été peaufiné du temps des Provinces Illyriennes, françaises. Le titre de ce billet est tiré du français. Voir aussi Gallicismes en slovène)
  • structure grammaticale proche de l’allemand (du fait de la longue domination austro-hongroise) ;
  • plus récemment de l’italien, sous formes d’emprunts lexicaux (pica [pitça]) ;
  • et bien sûr de l’anglais, mais ça ne compte pas, c’est partout pareil.

Zone de contact

  • monde roman à l’Ouest ;
  • monde germanique au Nord ;
  • monde finno-ougrien à l’Est ;
  • monde slave au Sud ;

Culture

  • mentalité italienne à l’Ouest ;
  • mentalité germanique au Nord ;
  • « mentalité hongroise » à l’Est ;
  • mentalité slave au Sud ;

flattr this!

L’international au quotidien

Je lis Arobase, site français de référence sur le courrier électronique. Comme beaucoup, ce site utilise des pubs Google. Google AdSense se base sur une multitude d’informations pour cibler ses messages : le contenu et la langue du site que vous visitez, la langue de votre navigateur ou bien… votre adresse IP.

Et voilà ce que ça donne : une page en français avec des pubs en slovène (et en anglais, car j’imagine qu’il ne devait pas y avoir assez d’annonceurs slovènes sur le sujet).

Un texte français avec des pubs en anglais et en slovène

Accessoirement, j’ai enfin trouvé comment utiliser les images : comme l’interface est toujours bloquée, je les rentre à la main (images/image.ext). En revanche, je ne peux pas avoir à la fois l’image dans la prévisualisation et dans le billet. Quand je veux vérifier que tout marche, je suis obligé d’antidater le billet (je le met en 2000, histoire d’être tranquille).

flattr this!