Archives du mot-clé FLE

Qu’est-ce que chat sauvage ?

Chat sauvage, c’est ambigu, puisque sa polysémie ne peut se résoudre qu’au niveau pragmatique, pas au niveau syntaxique. Ce peut vouloir dire « un chat (domestique) revenu à l’état sauvage » ou bien « une espèce appelée “chat sauvage” » (note : un chat domestique né et ayant toujours vécu dans la nature fait partie de la première catégorie tout autant qu’un chat ayant par le passé vécu avec des humains).

La solution : parler de chat haret et de chat forestier. Le chat haret est un felis silvestris catus (chat domestique) revenu à l’état sauvage. Le chat forestier est l’un des noms de felis silvestris silvestris, en anglais appelé wildcat (l’anglais n’a pas notre problème, car il a le terme de feral, qui signifie « anciennement domestique » — et donc un chat haret est un feral catferal est univoque, là où sauvage est équivoque). Notez que chat de gouttière et chat errant sont quasi-synonymes de chat haret ; ces expressions sont cependant plus subjectives, car on ne sait pas si c’est un chat apprivoisé qui va prendre l’air ou si c’est vraiment un chat n’appartenant à personne.

Voir aussi les termes de domestique et apprivoisé. « Domestique » s’applique à une espèce, « apprivoisé » à un individu. On peut donc avoir un « chat sauvage apprivoisé » et un « chat domestique sauvage ». Dans le premier cas, il s’agit d’un felis silvestris silvestris qui avec le temps s’est habitué à la présence des hommes (il restera probablement farouche, sauf peut-être s’il est élevé par les hommes depuis la naissance) ; dans le second cas, il s’agit d’un felis silvestris catus vivant dans la nature, un chat haret.

C’est tout pour aujourd’hui !

Flattr this!

Homonymes, homographes et homophones

Lecture (exercice) recommandé pour des professeurs de FLE (Français langue étrangère) tout comme au primaire. C’est à la fois éducatif,
original et amusant. Le terme d’homonyme est un hyperonyme pour homophone et homographe et… homonyme parfait.

Homographes

Écriture identique, prononciation différente

Sortant de l’abbaye où les poules du couvent couvent, je vis ces vis. Nous portions nos portions, lorsque mes fils cassèrent les fils. Je suis content qu’ils vous content cette histoire (mon premier fils est de l’Est, il est fier et l’on peut s’y fier). Ils n’ont pas un caractère violent et ne violent pas leurs promesses. Leurs femmes se parent de fleurs pour leur parent ; elles ne se négligent pas, mon pas est plus négligent. Elles excellent à composer un excellent repas des poissons qui affluent de l’affluent. Il convient qu’elles convient leurs amis ; elles expédient une lettre pour les inviter, c’est un bon expédient. Il serait bien que nous éditions cette histoire pour en réaliser de belles éditions.

Homophones

Écriture différente, prononciation identique

Le ver allait vers le verre vert.

Homonymes parfaits

Écriture et prononciation identiques.

De cette dame qui me dame le pion lorsqu’elle dame le sol tout comme de ces dames qui en font de même quand nous jouons aux dames, je te dirais d’abord qu’elles sont d’abord agréable. À Calais, où je calais ma voiture, le mousse grattait la mousse de la coque ; le bruit dérangea une grue, qui alla se percher sur la grue. On ne badine pas avec une badine, surtout en mangeant des éclairs au chocolat à la lueur des éclairs. En découvrant le palais royal, il en eut le palais asséché. Je ne pense pas qu’il faille relever la faille de mon raisonnement.

Et plus fort encore : les vers holorimes, des vers entièrement homophones ou donc la totalité du ver rime, et non pas uniquement les dernières syllabes.

Gall, amant de la Reine, alla, tour magnanime,
Galamment de l’arène à la tour Magne, à Nîmes. (Marc Monnier)

Dans ces meubles laqués, rideaux et dais moroses,
Danse, aime, bleu laquais, ris d’oser des mots roses. (Charles Cros)

Merci à Stéphane Heibig, qui m’a donné la majorité du constituant de cet article.

Flattr this!

L’origine de la double négation en français

Excellent article sur l’origine de la double négation (la négation était initialement simple, comme elle l’est resté en anglais).

http://omnilogie.fr/O/Le_naturisme_linguistique

  • Je ne couds pas un point -> Je ne couds point (point de couture) -> Je ne couds point (négation).
  • Je ne bois pas une goutte -> Je ne bois goutte (goutte d’alcool) -> Je n’y vois goutte (négation).
  • Je ne marche pas un pas -> Je ne marche pas (marche) -> Je ne marche pas (négation).
  • Je ne mange mie (ou miette) -> Je ne mange mie (miette de pain) -> Tombé en désuétude.

Flattr this!

Consonnes doubles

Initialement publié le 26 mai 2005 à 01:00:xx

Devant une double consonne, un e se prononce è.

Consonnes doubles
Lettre Exemple
ff Efféminé
ll Vaisselle
mm Immanquable
nn Antenne
rr Équerre
ss Paresse
tt Mettre

Selon les accents, devant un double f, un e peut se prononcer é. Mais là, on n’est plus dans la règle, mais dans l’usage.

Flattr this!

Alphabet

Alphabet
vingt-six (26) lettres, les mêmes qu’en anglais
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Voyelles
cinq (5) pures voyelles, les mêmes qu’en anglais
a e i o u
A E I O U
Consonnes
dix-neuf (19) pures consonnes, les mêmes qu’en anglais
b c d f g h j k l m n p q r s t v w x y z
B C D F G H J K L M N P Q R S T V W X Y Z
Semi-voyelles
deux (2) semi-voyelles, les mêmes qu’en anglais
w y
W Y
Diacritiques
cinq (5) diacritiques, treize (13) caractères diacrités
́ ̀ ̂ ¨ ¸
é è à â î û ô ä ë ï ö ÿ ç
É È À Â Î Û Ô Ä Ë Ï Ö Ÿ Ç
Ligatures
deux (2) ligatures
œ æ
Œ Æ
Alphabet
Lettre Prononciation Exemple
a/A a Arbre
b/B be Bonjour
c/C se Cédric
d/D de David
e/E eu (ə) Peu
f/F ef Ferme
g/G že Général
h/H Hache
i/I i Idiot
j/J ži Jupiter
k/K ka Kilogramme
l/L el Lèvres
m/M em Matin
n/N en Nature
o/O o Oreille
p/P pe Particule
q/Q Coq
r/R er Radio
s/S es Serpent
t/T te Tatouage
u/U ü Univers
v/V ve Voiture
w/W dubl-ve Western, wagon
x/X iks Xylophone
y/Y i grek Ytterbium
z/Z zed Zaïre
Ligature
Lettre Exemple
æ Lætitia
œ œuf
Alphabet
Diacritique Prononciation Lettre(s) Exemple
́ accent grave é/É exposé
̀ accent aigu è/È père
à/À à
̂ accent circumflexe â/Â château
î/Î île
û/Û où
ô/Ô alcôve
¨ tréma ä/Ä inusité ?
ë/Ë contiguë
ï/Ï naïf
ö/Ö angström
ÿ/Ÿ L’Haÿ-les-Roses
¸ cédille ç/Ç caleçon

Flattr this!