Archives du mot-clé Crédit coopératif

La COVEFI, adieu. Sans regret.

…si ce ne n’est celui d’être resté aussi longtemps.

Longtemps client de la Société Générale1, j’en étais très content, ayant la chance de bénéficier d’une agence de quartier très compétente, aimable et avec de bons horaires. Quand j’ai déménagé sur Paris, j’ai dû troquer cette agence contre un bureau minable et jamais ouvert ; comme j’étais 50 % du temps au travail et 50 % du temps à la maison, je me retrouvais à ne plus pouvoir librement faire mes opérations bancaires (histoire de domiciliation unique : vous pouvez tout faire à la banque, mais avec certaines agences, vous pouvez plus tout faire qu’avec d’autres).

Lassé de cette situation, j’ai décidé de passer à une banque en ligne (ce qui m’a valu une pathétique histoire). Dans ma folle espérance (ou ma candide naïveté, à vous de choisir), j’osais croire qu’avec une banque en ligne, finies les histoires d’horaires, de domiciliation unique et tout ça. Après avoir enquêté, je me suis décidé pour la banque COVEFI, qui avait le meilleur taux d’intérêt du marché.

Je n’ai eu de cesse d’avoir des problèmes avec cette banque :

  • Site Web ne fonctionnant pas (au juste avec Internet Explorer pour Windows ; j’ai essayé tous les autres). Malgré mes multiples appels et courrier circonstanciés, rien n’a jamais été fait. La COVEFI pue.
  • Impossibilité d’obtenir le renouvellement de ma carte de crédit depuis l’étranger. En ligne, mais pas trop…
  • Récemment (aujourd’hui, en fait), j’apprends que ma cotisation pour ParisWeb n’a jamais été envoyé ! Ils n’ont même pas de trace (dommage que je n’ai pas conservé de capture d’écran, tiens). De même, j’ai reçu un chèque qui a été encaissé, mais le site Web n’en porte aucune trace. En revanche, lorsque j’appelle la conseillère (banque en ligne, mais pas trop, bis…), elle m’affirme que le chèque est bien passé.
  • Ais-je mentionné que, à la manière de l’infâme Yahoo!Groups, on passe son temps à rentrer son mot de passe ?

Accessoirement, cette base interdit les accès sans www, alors qu’elle n’a aucun autre sous-domaine, au moins public. Une classe C inversée, en somme.

Cette histoire de virement externe qui n’est pas passé est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Je n’ai jamais vu de ma vie une banque aussi merdique. N’allez pas à la COVEFI !

Et en plus, la COVEFI ne permet pas d’ajouter une information à destination du receveur lors d’un virement externe. Ç’eut été utile pour automatiser mon inscription à ParisWeb. Je sais que c’est possible ailleurs mais, là encore, pas à la COVEFI.


Au-delà du taux d’intérêt

Je suis en train d’effectuer les opérations pour changer de banque. Je n’ai pas trop envie d’AXA banque (même si c’est l’ancienne Banque Directe, qui m’avait refusé il y a quelques années), vu mes déboires avec les banques soi-disant en ligne.

De plus, j’ai envie de faire plus que placer mon argent. Je souhaite le placer dans une banque avec d’autre considérations que le taux d’intérêt (de toute manière, les intérêts bancaires sont largement sur-vendus à moins d’avoir un demi-million d’euros). Du coup, j’hésite entre La Nef et le crédit coopératif, qui a justement une agence près de chez moi. Avez-vous de l’expérience avec l’une d’elles ?


  1. Avant, j’étais à la Caisse d’Épargne, puis je suis passé à La Poste (Banque postale depuis qu’elle n’a plus un statut de caisse d’épargne) pour être sûr d’avoir un bureau près de chez moi ou que je sois et pour aller au même endroit pour le courrier et l’argent. Puis j’en suis parti quand j’ai constaté les queues énormes (il m’est arrivé d’attendre une heure à l’agence du Mirail, à Toulouse)

flattr this!