Archives du mot-clé Big Brother

Du refus du progrès

J’ai essayé de résumer L’encodage des œuvres numériques, un nouveau Big Brother ?, sans succès. Ce texte a tout pour lui : court, aisément compréhensible et avec beaucoup d’idées justes (et co-écrit par Michel Rocard, en plus). Ainsi donc, je ne peux faire autrement que de vous en recommander la lecture. Néanmoins, ça va me servir de base pour une réflexion : Lire la suite

flattr this!

Google-bashing

Apparemment, on vient de passer un nouveau stade dans la peur du grand méchant Google : ça devient le bashing à la mode.

  • Quand Google dominera le monde… signale un concours assez sympathique. J’aime bien la recherche des clés.
  • The Economist publie une rétrospective instructive de Google. Entre autres, ils popularisent ce que je pense depuis quelque temps être l’objectif de ces geeks-là : créer une intelligence artificielle consciente1. Ce qui ne les empêche pas de surfer sur le Google-bashing, mais de manière posée, en observant comment l’extra-terrestre Google se « normalise ».

À lire aussi : GoogleGrid, GoogleBase, Cracher sur GooglePrint, c’est facile et, bien sûr, It’s On.


  1. Ce terme provient du jeu de rôle français Cyberage. D’autres termes sont : Sapient Artificial Intelligence (Transhuman Space) ou intelligence artificielle forte (c’est-à-dire qui n’a pas simplement l’air intelligent, mais qui est intelligente ; je considère personnellement cette dernière distinction comme non pertinente, mais c’est un autre sujet). Voir à ce sujet Retour sur l’intelligence artificielle « classique »)

flattr this!

Microsoft censure en temps réel sur MSN Messenger

Je doute que ça change quoi que ce soit pour les millions de personnes qui sont sur MSN et s’en fichent de leur vie privée / protection / liberté… (bien sûr, ce n’est pas ce qu’ils vous diront), mais de mon côté, je vais désormais essayer de refuser les contacts sur MSN, en renvoyant les gens sur cette page.

J’envisage de limiter à Jabber, mais uniquement quand j’aurait trouvé une adresse qui marche (chez MacTouch, ça marche quand ça veut). En plus, il est difficile de s’inscrire sur Jabber quand on est sur Mac.

Il me faudrait aussi un messager instantané multiprotocoles (ou au moins Jabber), beau, en français et facile à utiliser (pas de GAIM ; pour ce que j’en ai vu, le look boîte à savon est un vrai repoussoir. Je ne m’adresse pas à des geeks, ici. En plus le support Jabber de GAIM est incomplet) ; pas besoin qu’il soit Open Source (mais c’est mieux) pour Windows 2K/XP (pour encore quelques années, les Linuxiens seront des geeks, donc pas besoin de recommandation).

On doit pouvoir faire plus simple et plus complet à la fois ; ceci est un premier jet.

L’adresse directe vers le message est blog.empyree.org/?2113#msnon

MSNon

  1. Microsoft espionne et censure en temps réel vos conversations MSN (source).
  2. Ils le reconnaissent eux-mêmes et on sait qu’ils sont très « coopératifs ».
  3. Si vous, vous en fichez, moi non.
  4. Si vous voulez me contacter, je suis disponible sur :

Pour Mac, je vous recommande Adium.

Pour Windows, je vous recommande Pandion ou Miranda.


La citation à-peu-près-dans-le-sujet du jour : Dans leurs justes combats, [ces bien-pensants] oublient que toute technique qui permettrait le filtrage sans jugement des contenus concernerait nécessairement toutes les expressions, et pas seulement celles des néonazis ou des pédophiles.

flattr this!

Géocontrôle parental

Juste une histoire qui nous vient d’Angleterre… C’est l’histoire d’un journaliste qui décide d’emprunter le téléphone de sa copine pour vérifier ce qu’il vient de découvrir sur Internet et qui le laisse totalement incrédule.

Le site lui propose de suivre à la trace n’importe quel téléphone portable GPS. En bon journaliste il vérifie et s’inscrit sur le site indiqué, met dessus les coordonnées du téléphone de son amie. Trente livres payées plus tard par carte bleue (ce n’est pas donné d’être jaloux !), le téléphone se met à vibrer, en affichant un SMS de confirmation de l’activation de la surveillance.

Il efface le SMS, remets le téléphone dans le sac de son amie. Dès le lendemain, le gars se rend sur le site Internet, rentre ses codes d’accès et voit un petit point se promener en ville : sa copine, enfin, plus exactement le téléphone dans son sac est bien suivi à la trace. Et ce, sans qu’elle s’en aperçoive le moins du monde. Ça marche plutôt bien, l’arme ultime de surveillance existe bien.

Bon, l’histoire s’est terminée normalement après explications à son amie, ce qui a fait surtout rire cette dernière, notre journaliste a résilié dans la foulée son contrat de surveillance à distance.

Mais vous allez me dire, c’est en Angleterre, et non en France.

Non, non, ça existe aussi chez nous (j’en vois déjà qui deviennent blêmes devant leur écran). Il existe par exemple OOTAY, orienté détection de mômes perdus ou ayant trop tendance à passer par le magasin de Warmers situé dans l’autre quartier au lieu de faire leurs devoirs. Cela porte le joli nom de géocontrôle parental.

Initialement paru chez MacDigit.


L’enfant, le nouveau bâton blanc ?

flattr this!

GoogleGrid, GoogleBase

2004
Robin Sloan, Matt Thompson and Aaron McLeran create EPIC 2014, a vision of what the Web could be in 2014 (an even more astounding updated version is available). They predicts for 2006 the introduction of GoogleGrid, Google’s database for all.
2005
With one year in advance of what was then considered a wet dream, Google introduces GoogleBase, Google’s database for all.

Even though Google claims no ownership or control over any of [this] content [and] you retain all patent, trademark and copyright, this starts to worry me.

Google, taking over the search industry adverstisement industry Web. Well, for some more years…

flattr this!

Le 11-Septembre : une attaque terroriste nommée Opportunité

(le titre est en référence à un article sur le prétexte d’un ouragan employé par les États-Unis pour s’inviter à Panama, il y a de cela longtemps)

Il m’arrive parfois, parce que des commentateurs en parlent, de relire mes articles. Qui parfois ne sont pas de moi, comme c’est le cas ici.

Or donc, quelqu’un fait écho à mes sentiments sur La Constance du Jardinier. Je commence donc à relire le texte de John Le Carré :

La guerre froide fournissait aux gouvernements occidentaux une excuse parfaite pour piller et exploiter le tiers-monde au nom de la liberté, pour truquer ses élections, corrompre ses hommes politiques, désigner ses tyrans et, par les moyens sophistiqués de la persuasion et de l’ingérence, freiner l’émergence des jeunes démocraties au prétexte même de la démocratie.

Traîtez-moi de parano adepte des théories de la conspiration, si vous voulez. Mais remplacez guerre froide par 11-Septembre1, et relisez le texte…

Lire aussi IP et surveillance, à propos des écoutes Internet et de Carnivore et, dans les commentaires, du 11-Septembre.


  1. Et, peut-être mais ce n’est pas certain, gouvernements occidentaux par gouvernement des États-Unis.

flattr this!

Cette fois-ci, Internet doit vraiment être international

On peut dire tout ce qu’on veut de Google, au moins, eux, ils ne baissent pas leur froc.

L’administration Bush veut avoir accès à un échantillon des recherches menées sur les principaux moteurs de recherche. Pour protéger les enfants, bien sûr. Microsoft, Yahoo et AOL ont décidé d’obtempérer. Google, non.

(source : News.com.com, via David Jobet)

Certes, il ne s’agit que d’un million de requêtes (censément) anonymes et utilisées à de seules fins statistiques et je suis certain que les échantillons fournis par les autres moteurs ne montreront rien de faramineux. Mais le plus important est la conséquence de cette politique. C’est à l’aune des réactions à cette affaire que se tisseront les prochaines mesures « sécuritaro-intrusives ».

Ceux qui abandonnent les libertés fondamentales en échange d’une sécurité temporaire ne méritent ni la liberté, ni la sécurité.

Laura me signale également un article de L’Expansion : « Google se dresse en rempart de la vie privée face à l’administration Bush ».

Voici de quoi continuer le débat sur l’indépendance d’Internet.

Lire aussi Le 11-Septembre : une attaque terroriste nommée Opportunité

flattr this!