Redirect from IP

Whoohoo, ça y est, ça marche !

Ils écrivent mal, mais je remercie quand même grandement le club informatique de Pouliguen pour m’avoir donné la solution pour mon « redirect from IP » :

ErrorDocument 403 /formulaire.php deny from xxx.xxx.xxx.xxx deny from yyy.yyy.yyy.yyy deny from zzz.zzz.zzz.zzz … <Files formulaire.php> allow from all </Files>

Désormais, les personnes bloquées par mon filtrage IP auront une chance de me signaler qu’elles y sont pour rien (adresses IP dynamiques, personnes qui téléchargent sans se méfier…). La majorité des innocents qui auraient bien voulu voir mes pages n’en feront rien, mais là, ce n’est plus (trop) mon problème.

Si vous voulez savoir comment ça fonctionne (par exemple pour le faire chez vous mais que vous n’avez pas tout compris avec juste l’exemple), continuez à lire.

Commençons par une illustration dans le langage de tout les jours. Imaginons que je suis le propriétaire d’un club et que je ne veux pas que des casseurs viennent foutre la merde. Je vais voir le videur :

  1. Bon, je vais te dire quoi faire avec les gens que je ne veux pas voir
  2. Tu les envois là-bas
  3. Tiens (je lui tends une feuille de papier), voici la liste des hurluberlus en question

Jusque là, vous suivez ? Voici la version technique, pas bien plus complexe :

  1. Fin de non-recevoir. Mes manœuvres d’interdiction d’adresses (les fameux deny from ip) renvoient une « fin de non-recevoir » qui, dans la langue de la Toile, s’appelle une erreur 403 (Le serveur HTTP a compris la requête, mais refuse de la traiter. Dit autrement : toi, je ne te parle même pas). Vous ne pouvez pas voir la page, son accès vous est interdit.
  2. Instructions. La première ligne de mon code (ErrorDocument 403 /formulaire.php signale où je dois envoyer la personne.
    • La première partie signale de quel condition il s’agit (une erreur 403 ErrorDocument 403).
    • Le seconde partie signale vers quoi rediriger. Par défaut, une erreur 403 de base (embarquée dans le logiciel Apache) est affichée, mais on peut aussi décider d’une page spéciale. C’est ce que j’ai fait ici. En l’occurrence, j’ai demandé à ce que ce soit /formulaire.php
  3. Liste noire. Les lignes suivantes (à l’heure où j’écris, il y en a 7643, eh oui…) définissent la liste des adresses refusées. C’est une liste noire, une « mise à l’index »

La dernière partie signale juste que, même si on ne veut pas de casseur chez nous, on veut bien les accepter à cet endroit qu’est formulaire.php [attention, cette fois-ci sans le slash (/) devant]. En langage courant, ce serait : je ne veux pas de casseur dans ma ville. Sauf dans le commissariat.

Voilà, j’espère que j’ai pu vous faire comprendre sans insulter votre intelligence. Et si un mariligérien (un habitant de Loire-Atlantique, département où se trouve Le Pouliguen) me lit, qu’il sache qu’il y a un club info à qui je dois une fière chandelle au Pouliguen !

N’empêche, et pour revenir au sujet, un redirect xxx.xxx.xxx.xxx. to formulaire.php, ce serait plus intuitif…

flattr this!