Qu’est-ce que chat sauvage ?

Chat sauvage, c’est ambigu, puisque sa polysémie ne peut se résoudre qu’au niveau pragmatique, pas au niveau syntaxique. Ce peut vouloir dire « un chat (domestique) revenu à l’état sauvage » ou bien « une espèce appelée “chat sauvage” » (note : un chat domestique né et ayant toujours vécu dans la nature fait partie de la première catégorie tout autant qu’un chat ayant par le passé vécu avec des humains).

La solution : parler de chat haret et de chat forestier. Le chat haret est un felis silvestris catus (chat domestique) revenu à l’état sauvage. Le chat forestier est l’un des noms de felis silvestris silvestris, en anglais appelé wildcat (l’anglais n’a pas notre problème, car il a le terme de feral, qui signifie « anciennement domestique » — et donc un chat haret est un feral catferal est univoque, là où sauvage est équivoque). Notez que chat de gouttière et chat errant sont quasi-synonymes de chat haret ; ces expressions sont cependant plus subjectives, car on ne sait pas si c’est un chat apprivoisé qui va prendre l’air ou si c’est vraiment un chat n’appartenant à personne.

Voir aussi les termes de domestique et apprivoisé. « Domestique » s’applique à une espèce, « apprivoisé » à un individu. On peut donc avoir un « chat sauvage apprivoisé » et un « chat domestique sauvage ». Dans le premier cas, il s’agit d’un felis silvestris silvestris qui avec le temps s’est habitué à la présence des hommes (il restera probablement farouche, sauf peut-être s’il est élevé par les hommes depuis la naissance) ; dans le second cas, il s’agit d’un felis silvestris catus vivant dans la nature, un chat haret.

C’est tout pour aujourd’hui !

Flattr this!