Niveau de connaissance CSS

Similaire à la grille d’évaluation du niveau de choc du futur, voici l’adaptation d’un article sur les niveaux de connaissance de CSS. Il s’agit là encore de s’entendre sur des niveaux de connaissance afin d’éviter les ambiguïtés et de mieux s’adapter à son auditoire.

Source : Levels of CSS knowledge

Niveau 0

CSS? Counter-Strike: Source?

Sûrement jamais fait de page Web. Sur IRC, ils ont confondu #CSS et #Counter-Strike.
Capacité de nuisance négligeable. Ils ont de fortes chances de pondre du mauvais HTML si un jour ils s’y mettent, mais tout ceci reste de la spéculation.
Niveau 1

Oui, je l’utilise parfois pour retirer les soulignements.

Connaissent un minimum de HTML, sûrement appris il y a longtemps. Utilisent très peu de CSS, juste pour des actions très simples ne pouvant être réalisées avec du HTML seul (retirer les soulignements des hyperliens).
Capacité de nuisance faible. Code sûrement invalide, mais impact de leurs travaux sur l’inspiration faible.
Niveau 2

Non, je n’utilise pas les divs; les tableaux, c’est plus simple.

Maîtrisent les tableaux de mise en page (irk !), obtiennent quelque chose qui ressemble à ce qu’ils veulent et ça leur suffit. Ont essayé les div, trouvé ça trop compliqué (ce qui n’est pas complètement faux, du moins tant que CSS3: Advanced Layout Module ne sera pas implémenté) et sont revenus aux tableaux. Connaissent la syntaxe CSS et peuvent même utiliser quelques propriétés un peu moins basique que le niveau précédent (background).
Capacité de nuisance forte. Ils peuvent même être webmestres de grands sites d’entreprise ; comme ils sont dans le métier depuis longtemps, nombre d’entre eux sont responsables de départements. À la fois influents et convaincus, à évangéliser en priorité.
Niveau 3

Oui, j’ai entendu dire que c’est bien, mais je ne peux pas les utiliser parce que…

Connaissent bien les CSS, même s’ils peuvent ne pas utiliser les CSS-P. Peuvent être bloqués par ces dernières (ce qui est compréhensible), avoir un patron de niveau 2 ou devoir être compatible avec Netscape 4.
Capacité de nuisance moyenne. Plutôt de bonne volonté, il faut leur montrer que si CSS ne peut pas faire quelque chose, ce n’est pas grave : les vieux navigateurs verront toujours le contenu. Ces personnes peuvent être sensibles à l’accessibilité et l’utilisabilité, qui ne sont que moyennement corrélés aux CSS et représentent un bénéfice au moins équivalent en terme de bonnes pratiques, en plus de permettre un meilleur accès (voir la présentation de Jean-Michel Clavès à Paris Web 2006 sur les retours positifs unanimes, même de la part de ceux qui étaient opposés au nouveau design).
Niveau 4

J’utilise div pour toutes mes mises en page.

N’utilisent généralement que des divs dans leurs sites. Chaque zone utilise des divs, parfois aussi avec un id mais celui-ci est non signifiant (#lignerougehaute ; lire Utilisez class en pensant à la sémantique) et après, ils peaufinent avec du positionnement en px. Le résultat à l’air bon et peut même valider en XHTML 1.1 (sûrement en text/html), mais bien des avantages de CSS ont été perdu. Les pages sont médiocres sur un petit écran ou un lecteur d’écran, et les vieux navigateurs auront juste un gros bloc de texte. Dites-leur comment et pourquoi améliorer leurs sites. S’ils utilisent des éditeurs WYSIWYG, encouragez-les à regarder le source (ou même à ne plus utiliser de tels éditeurs).
Capacité de nuisance moyenne. Les sites produits par les personnes de ce niveau sont assez mauvais. Les dégâts sont cependant réduits, car ils sont ouverts aux nouvelles idées.
Niveau 5

J’utilise CSS pour la présentation, c’est mieux que table parce que…

Après beaucoup de lectures, d’échanges et de réflexions, la majorité de gens peuvent atteindre ce niveau. C’est le niveau où à la fois vous pouvez utiliser CSS et savoir pourquoi c’est meilleur. Assez d’expérience pour connaître les pièges les plus communs. Je suppose que nombre d’entre vous (et moi aussi) fait partie de ce niveau.
Capacité de nuisance négligeable. Ils peuvent avoir des problèmes mineurs dans leur code, mais vraiment rien de sérieux.
Niveau 6

Quelle version de CSS? Avez-vous lu mon livre sur… ?

Pour ces gens, savoir comment et pourquoi n’est pas assez. Ils améliorent sans cesse comment utiliser CSS, publient des livres, savent ce qui marche et ne marche pas avec l’agent utilisateur X, ont constamment à l’esprit les fondements de CSS, voire contribuent à l’amélioration des standards eux-mêmes. On les retrouve dans les instances majeures comme le WaSP ou le W3C… S’il y a une erreur sur leur site, c’est que c’est voulu.
Capacité de nuisance nulle.

flattr this!