L’art d’être séduisant

Allez savoir pourquoi, mais j'ai hérité d'un nouveau sobriquet dans mon école de formation, Docteur Love… Au risque d'en rajouter une couche, voici un article sur la séduction. Je ne donnerai pas des détails pratico-pratiques, mais une explication générique sur le pourquoi et le comment. Les avantages : d'abord, c'est facile à retenir et ensuite, ça s'applique aussi aux relations professionnelles, amicales ou autres (car finalement, la séduction sentimentale n'est qu'une facette d'un tout plus grand). En deux phrases : la femme cherche un chef de meute. Il faut être proactif, affirmé, élégant et intéressant. Maintenant, pour la version longue.

Une femme cherche un chef de meute

Chef de meute, hou quel vilain mot ! Il est certes provocateur, mais il résume bien la chose. Le terme de meute renvoie à une idée d'animalité, d'instincts primaux. Et c'est bien de ça qu'il s'agit, même avec le vernis culturel. Mais primal ne signifie pas rustre. Primal signifie « est-ce que ce sera un bon reproducteur et bon protecteur ? » Meute renvoie aussi à petit groupe d'individus. L'homme doit être le dirigeant du petit groupe d'individus que constituent les relations fréquentes qu'aura la femme. En poussant, on peut dire que si vous êtes la risée de vos amis, mais que votre femme ne le sait pas, ce n'est pas un problème. S'il n'y avait qu'une qualité à avoir, ce serait la confiance en soi. Tout le reste (accès à des fonctions de dirigeant, rémunération enviable) en découle. Je vous fais quand même un diagramme pour que vous voyiez comment tout ceci va ensemble. Dans mon diagramme, la confiance en soi et la situation matérielle sont indépendantes, mais la confiance en soi peut amener la situation matérielle bien plus facilement que le contraire.
Confiance en soi
    |
    |
    |
    +->  Aisance à diriger
            |     |
            |     +->  Prestige pour « la femme de… » (être fier de son homme, voir « prestige de l'uniforme »)
            |
            |
            +->
                 Protection de la femme et des futurs enfants (protection physique, financière, sociale) -----------> famille réussie
    +--------->                                                                                                           ^
    |                                                                                                                        |
    |                                                                                                                        |
    |                                                                                                                        |
    |                                                                                                                        |
Situation matérielle enviable                                                                                                |
                                                                                                                             |
                                                                                                                             |
Différents indices de santé sexuelle (phéromone, angles de certaines parties du corps)-------> enfants vigoureux ---------+

Être séduisant

La femme est bien plus attentive aux signaux que l'homme (la fameuse « intuition féminine », c'est ça). Donc, à vous de les donner :

Être proactif

C'est vous qui décidez spontanément de la table au resto, pas elle. Pensez à être à l'écoute : si elle vous a fait part de certaines demandes, prenez-les en compte ; si elle proteste, sachez concéder à moins d'avoir de bonnes raisons - et dans ce cas, argumentez-les, ce sera un premier test de force de caractère.

Être affirmé

Nice guy finish last, ça vous dit quelque chose ? Quand on dit que les filles aiment les bad boys et que le gentillet finit dernier, c'est qu'elles ne veulent pas d'un caniche ; elles veulent un bouclier, pas un doudou. Concrètement, ça veut dire savoir dire non (parfois même sans raison), ne pas aimer les mêmes choses qu'elles (sauf si c'est vrai), ne pas répondre à la minute… C'est aussi le sens de l'expression don't be her girlfriend (ne soyez pas sa copine, avec un jeu de mot que je vous laisse trouver). Et même, avant la relation, quand on en est aux rencontres, ne pas payer pour elle (ce qui lui donnera la désagréable impression de « hou-là, celui-là, il cherche quelque chose »). Ne surtout pas donner l'impression que 'il dit ça pour me faire plaisir", car ce sera à la fois perçu comme une exaspération (qui aime les gens obséquieux ?) et comme une preuve que vous n'avez pas de courage. Pas l'envergure pour la protéger. Astuce : quand vous ne savez pas ou que vous ne comprenez pas, dites-le avec détermination. Là où d'autres se grilleront en bafouillant, vous réussirez le tour de force d'impressionner même quand vous ne savez pas !

Être élégant

L'élégance n'est pas absolue, elle dépend du contexte. Être élégant, ça veut dire « être parfaitement intégré à son milieu, et y apparaitre comme un dominant ». Donc, on peut être élégant en survêt' Adidas comme en costume-cravate. Mais pas au même endroit et avec la même personne. Par exemple, je me promène souvent en costume et je suis relativement élégant. Mais si je vais dans « les quartiers » habillé comme ça, je ne serai pas élégant, je serai « chelou ». Bien sûr, je parle de l'accoutrement, mais c'est un tout : la démarche, le phrasé, la gestuelle… Se montrer sous son bon jour, ça inclut aussi ne pas parler de ses malheurs (sauf si nécessaire et en prenant bien soin de ne pas le faire sur le registre du pathos).

Être intéressant

La complicité doit se créer. Vous êtes à l'écoute, vous rebondissez sur ses paroles… Les échanges doivent être des parties de ping-pong, pas des monologues (dans un sens comme dans l'autre). Attention à ne pas trop en faire et donner l'impression d'avoir un esprit de contradiction. Bon, ceci étant dit, il y a aussi des filles qui ne veulent pas discuter et qui ne veulent qu'obéir. Si, si, ça existe. Un dernier point, qui concerne l'aspect attirance sexuelle. Celle-ci est pas mal basée sur des caractéristiques physiques. Vous ne pouvez pas faire grand-chose sur celles-ci, mais vous pouvez les mettre en valeur ou les occulter par un savant mélange d'entrainement, de vêtements et accessoires bien choisis…

Textes à méditer

Je termine avec quelques citations de www.drague-internet.com (site pas du tout primaire, contrairement à ce qu'on pourrait croire). Je vous laisse un petit jeu : raccrocher chaque citation à une partie de mon texte ci-dessus :)

Le point de vue de Freud

Notez que je n'aime guère Freud et son sexualisme (je préfère Jung, qui fut certes son élève), mais force est de reconnaître que le texte ci-dessous fait réfléchir (le texte n'est pas de Freud !)
On constate dans la vie de tous les jours qu'en règle générale, les femmes sont davantage à l'écoute que les hommes. C'est pourquoi à force d'observer et d'écouter plus, elles développent au fur et à mesure ce que certaines appellent l'intuition féminine, bref peu importe le terme. Dès le plus jeune âge, les femmes se posent plus de questions, elles se creusent plus la tête, c'est la femme cérébrale. Une femme est « intérieure », elle réfléchit davantage comme leur vagin qui est intérieur. Tandis qu'un homme est narcissiquement centré sur son pénis. Il est en quelque sorte assujetti à ses pulsions et hormones mâles. En opposition avec le vagin qui est intérieur, le pénis de l'homme est bien extérieur. Enfant, il ne pense qu'à jouer dehors avec ses copains sur la cour de récréation pendant que les filles discutent déjà entre elles. Bref, une fois jeune adulte, l'homme a généralement pris du retard comparé à la femme dans sa qualité d'écoute et d'observation de l'autre. Retard qu'il pourra néanmoins rattraper avec l'expérience et la maturité intellectuelle.
Nota : je passais mon temps fourré dans les livres, tout seul. Mais d'une part je suis un intello, et d'autre part, on m'a longtemps classé « fille ».

Hystérie

Un passage sur l'hystérie féminine, qui explique en partie le fameux les femmes sont compliquées.
Mademoiselle HYSTERIE à soif et veut un verre d'eau. Vous lui tendez un verre d'eau, elle vous répond non finalement je veux un verre de jus d'orange. Vous lui donnez le verre de jus d'orange demandé, elle vous répond : Euh non en fait je veux un verre d'eau. Le verre d'eau tendu à nouveau, elle rétorque Non je ne sais pas en fait.

Une partie de ping-pong

Pour ne pas que votre interlocuteur parte en courant, ne faites pas de monologue ou à l'inverse, ne soyez pas muet comme un poisson. La communication doit être semblable à une partie de ping-pong. Un coup je parle, tu réponds, je t'écoute puis te souris, je reparle à nouveau, tu me poses une question et ainsi de suite…

Conciliant, mais droit dans ses bottes

Il convient en effet de préciser qu'adaptation du discours ne signifie surtout pas être toujours d'accord avec elle. Au contraire, dites-lui votre avis et argumentez logiquement votre pensée. Ceci contribue à l'échange et lui montre que vous avez une personnalité et vos propres points de vue. Si vous n'êtes pas fichu de vous affirmer, alors vous n'êtes pas l'homme protecteur qu'elle recherche inconsciemment. Ainsi, il faut à tout prix lui dire NON à un moment ou un autre de vos échanges. Dire non c'est s'affirmer ! Il ne faut vraiment pas être systématiquement tout mielleux et sympathique avec elle : en séduction, c'est une des erreurs fondamentales à éviter. […] Attention, l'adaptation ne signifie pas essayer de ressembler à la femme que vous voulez séduire ! Si une femme aime l'art et la peinture, OK vous lui parlez de votre dernière visite au Louvre, mais attention, vous n'aimez pas les mêmes tableaux qu'elle ! Être un homme miroir n'a aucun intérêt et c'est une faute en séduction. Vous ne devez pas adopter complètement ses goûts et ses préférences pour la séduire, au contraire vous devez exprimer vos points de vue personnels. En effet, vous pensez qu'en tentant de lui ressembler, vous allez lui plaire davantage… eh bien non, vous vous dépersonnifiez.

La galanterie, avec modération

Pour les premiers rendez-vous, ne lui payez pas son verre ni son cinéma, ni le restaurant d'ailleurs. Dans le début d'un jeu de séduction, c'est chacun sa part ! C'est une attitude qui affirme que vous n'êtes pas à ses pieds, à tout lui payer pour lui faire plaisir. Vous ne lui payerez un restaurant que bien plus tard et une fois que vous aurez conclu. Les deux ou trois premiers restaurants ou cinémas, c'est niet ! Même sur du long terme, payer doit rester une exception : le geste pour faire plaisir. Cela ne doit pas devenir une habitude comme pour mieux la garder.

flattr this!