L’ordinateur du futur

Initialement publié le 03 février 2006 à 17:04:58

Je parle ici de l’ordinateur de demain. Pas de celui d’après-demain, mais de celui qui pourrait apparaître en 2007 voire cette année (à la réflexion, je suis pour le coup excessivement optimiste).

Il sera plus tout : plus silencieux, plus petit, plus économique, plus rapide, plus autonome, tout ceci grâce à l’accumulation de plusieurs technologies.

Aujourd’hui même, nous avons de la mémoire Flash, qui est lente, chère (le giga de Flash coûte 100 fois le prix de celui de disque dur), et ne dure pas longtemps (en utilisation disque dur, s’entend). Et pourtant, elle est déjà utilisée (inutile de dire que ça va faire baisser son prix assez vite). Il semble clair que l’avenir du disque dur est à la mémoire solide et InternetActu est d’accord avec moi.

Bruit

Prix

  • Mémoire solide :
    • il est plus facile de faire baisser le prix de la mémoire que celui d’un appareil complexe comme un disque dur.
    • simplification des architectures : au lieu d’utiliser de multiples niveaux de caches (cache niveau 1, 2 et voire 3, puis DRAM et enfin disque dur), on utilise uniquement de la mémoire solide très rapide (MRAM ou autre NRAM). Un seul produit partout.
  • Le même raisonnement et les même conclusions peuvent s’appliquer aux « carrés magiques » si ceux-ci dépassent le stade du laboratoire…
  • OLED : une fois bien lancé, ça coûtera moins cher que les écrans actuels.

Vitesse

  • Mémoire solide : les meilleures MRAM sont six fois plus rapides que la SRAM (la très véloce mémoire des caches processeurs). À faire tomber par terre un RAID 0 de disques à 15000 tours/minutes !

Taille

  • Mémoire solide : la technologie est intrinsèquement plus adaptée à la miniaturisation que celle d’un disque dur, fut-il à 1,8 pouces.
  • Écran « désincarné » : projecteur ou hologramme. Exemple en image chez Philips merci HK.
  • Clavier « désincarné » : clavier laser (j’avais un lien, mais je ne le trouve plus). Si vous avez vu Final Fantasy: Les Créatures de l’esprit, vous voyez ce que ça peut donner. Il y aussi d’autres idées, beaucoup d’autres.
  • Depuis quelques années déjà, Intel (je crois) a dans ses labos un PC de la taille d’une boîte d’allumettes. L’idée est que dans un futur pas trop éloigné, il y aurait des écrans et des claviers partout et qu’il suffirait de se connecter à ces « interfaces publiques ». Ils attendent que le créneau soit mur pour le sortir. Les nouveaux usages de la clé USB semblent leur donner raison merci HK.

Autonomie

  • Mémoire solide : pas de parties mécaniques, donc moindre consommation électrique
  • OLED : plus faible consommation électrique que les écrans plats TFT
  • Pile à combustible : elles ont actuellement une efficacité de 50 %, ce qui est énorme. Je ne connais malheureusement pas l’efficacité d’une batterie d’ordinateur classique, mais elle est moindre
  • Micromoteurs : encore mieux que les piles à combustible, ils permettent par exemple de ne charger un téléphone mobile que tous les six mois. Pas pour tout de suite dans nos ordinateurs, cependant.

Robustesse

  • Mémoire solide : pas de partie mécanique, donc pas de frottement. La seule usure notable restante reste celle des cycles d’écriture. Si la Flash ne supporte que fort peu de cycle d’écriture, il en va tout autrement des MRAM et autre NRAM.

J’imagine, que comme d’habitude, les innovations d’Apple ne vont pas tarder à se retrouver sur d’autres machines. Déjà, le Sudden Motion Sensor (détecteur de mouvement brusque) se retrouve sur un portable PC (je ne me souviens plus lequel). La toute nouvelle prise magnétique MagSafe™ va sûrement aussi se retrouver chez la concurrence. Autant d’améliorations pour tout le monde.

Voir le Nokia 770. Oui, c’est un téléphone, mais de toute manière, c’est là que se trouve le futur de |’ordinateur personnel. À moyen terme…

…parce qu’à long-terme, ce serait plutôt les ordinateurs photoniques ou les implants.

flattr this!

  • Souhait : convergence des « pastilles numériques »

    Il est dommage que l’on ne puisse pas utiliser les capacités incroyables des cartes photos pour autre chose que de la photo. Je verrais bien une fusion de ma clé USB, de ma carte-mémoire photo, de mon baladeur numérique (si j’en avais un) et de ma… …

  • Flash, MRAM, NRAM : ce qui nous attend

    Flash Stockage de données sur une petite surface, sans disque dur (et donc sans partie mobile) et sans perte à l’extinction (contrairement à la DRAM). Couplé à l’USB, permet les clés USB, qui remplacent pas mal des usages de la disquette et du… …

  • Carrés magiques

    Écran, clavier, souris ? Un produit inclassifiable mais qui augure bien de l’avenir des interfaces.

    Complexité modulaire Paiement par contact avec un écran Rien que de penser aux possibilités, j’en ai la tête qui me…