Comment garder le contrôle de ses données chez Google

Beaucoup de gens ont peur de Google, qui a des tas de données sur vous sans qu'on sache lesquelle. De plus, nous sommes dépendant de Google - qu'arrivera-t-il si un bon jour, nos mails, nos documents, nos messages disparaissent ? Je ne m'inquiète pas pour la technique : les contraintes en terme de puissance de feu, de sécurité et de stockage de Google sont telles qu'ils donnent des leçons à des ténors de ces marchés (vous connaissez beaucoup d'entreprises qui créent leur propre système de fichier ? Et le Big Data, dont on parle beaucoup pour le moment, à la base, c'est Google). En revanche, je m'inquiète pour la politique : et si un jour on veut partir ? Et si un jour Google décide de garder nos données ? C'est une vraie question et Google a l'intelligence de ne pas prendre les utilisateurs pour des imbéciles et de comprendre qu'ils veulent des garanties. Il sait très bien qu'il s'est bâti sur la confiance d'une communauté exigeante et prescriptrice (les geeks) envers lui. Donc, Google à la réponse :
  • Tout ce que Google sait de vous en terme d'informations saisies (par opposition aux habitudes de navigation) : Google Dashboard. Il est même possible de transférer des données d'un compte à un autre (pour ceux qui utilisent du multicompte), même si pour le moment, c'est du transfert, pas de la synchronisation, et qu'il n'est pas prévu d'avoir plus de deux comptes (moi, j'en ai quatre).
  • Backup global : pas encore global, mais ils ont le mérite d'ajouter d'enrichir le nombre de services en backup régulièrement : Google Takeout. Il y a même un blog dédié.
Et si vous voulez aussi chercher sur Google sans lui livrer d'informations sur vous-même : startpage (dont je parle aussi).

La cita­tion à-peu-près-dans-le-sujet du jour : C’est même ce qui rend l’époque assez irrespirable. Le système produit une négativité en trompe-l’œil, qui est intégrée aux produits du spectacle comme l’obsolescence est incluse dans les objets industriels. C’est du reste la façon la plus efficace de verrouiller toute alternative véritable. — Jean Baudrillard.

flattr this!